Matériel de pêche ancien et de collection

Page

362 produits

  1. Moulinet ancien Abu Cardinal 66
    Moulinet ancien Abu Cardinal 66
    85,00 €
    Très bon état
  2. Moulinet Croizix N°3006 La Soie
  3. RARE boîte à pêche ancienne Milward
  4. Lot d'anciens flotteurs en liège
    Lot d'anciens flotteurs en liège
    35,00 €
    Très bon état
  5. Cuiller lourde Emrylyons avec boîte
    Cuiller lourde Emrylyons avec boîte
    50,00 €
    Très bon état
  6. Moulinet ancien MEPPS Baby Vamp
    Moulinet ancien MEPPS Baby Vamp
    75,00 €
    Très bon état
  7. Leurres anciens Rublex Flopy
    Leurres anciens Rublex Flopy
    20,00 €
    Très bon état
  8. Canne Ritz Super Parabolic PPP Master Type Lambiotte NEUVE
  9. Moulinet Cordel Abeille
    Moulinet Cordel Abeille
    210,00 €
    Très bon état
  10. Moulinet Luxor Supreme 2A
    Moulinet Luxor Supreme 2A
    110,00 €
    Très bon état
  11. Main en bois de fabricant de canne  en bambou refendu
  12. Boîte à mouches artificielles Ferax Manufrance
Page

362 produits

Halieutophiliste : collectionneur d'articles de pêche

La collection de matériel de pêche ancien connaît un engouement qui dépasse largement nos frontières, avec nombre d’adeptes en Grande-Bretagne et outre-Atlantique. Les Halieutophilistes, nom littéral donné aux collectionneurs, sont de plus en plus nombreux, et ont donné naissance à un véritable marché. Des brocantes, des salons et même des ventes aux enchères sont désormais consacrés à la vente de matériel de pêche de collection. Depuis plus d’un siècle, de nombreux inventeurs se sont intéressés à l’univers de la pêche, et ont conçu une multitude d’articles que les collectionneurs se passionnent à chiner aux quatre coins du monde. Leurres en bois d’avant guerre, paniers en osier, cannes en bambou refendu, flotteurs en tout genre… Il existe une avalanche d’objets liés à l’univers halieutique, mais l’article qui déchaîne les passions des collectionneurs est incontestablement le moulinet ancien.  Qu’il soit britannique ou français, en bois ou en cuivre, à tambour fixe ou automatique, le moulinet est pour beaucoup la pièce maîtresse d’une collection. Les amateurs se les arrachent et leur cote ne cesse de grimper. Comme toutes les collections, ses adeptes vouent une passion dévorante à leur univers, mais un des grands attraits de collectionner du matériel de pêche, c'est de pouvoir s’en servir. Leurrer une truite avec sa canne ancienne en bambou refendu, monter ses lignes sur des plioirs en bois ou transporter ses leurres dans un vieux portefeuille à mouche, sont autant de plaisir permis au pêcheur collectionneur.

Portrait de pêcheur

Portrait Sébastien Hugot

Sébastien HUGOT, 44 ans, collectionneur depuis 25 ans.

Mon parcours de collectionneur tient en deux mots qui pourraient résonner comme une devise : fouiller et s’émerveiller.

De l’armoire des grands-parents aux étalages des brocantes, deux objets ont déclenché ma passion : une boite de fil « TIR-TOU » et une canne en bambou « CORMERY et SECHET ». J’ai succombé à la naïveté de l’image et du slogan pour le premier ; à l’esthétique et au prestige de la décalcomanie pour le second.

Rompu depuis mon enfance à la pratique de différents types de pêche, j’affectionne aujourd’hui la pêche à la truite en mouche sèche et au lancer ultra-léger, en utilisant exclusivement du matériel ancien. Je ne dédaigne pas pour autant une bonne partie de pêche au coup, roseau en main !

Mes collections attestent du même éclectisme : vieux papiers, moulinets, cannes, leurres, publicités, paniers, nasses, objets de vitrine. De l’objet manufacturé à l’engin d’art populaire, tous les articles de pêche antérieurs aux années 1950 trouvent de l’intérêt à mes yeux, chacun véhiculant son propre lot d’émotions. 

Sensible au patrimoine et traditions populaires, j’ai toujours ressenti le besoin de collectionner pour transmettre mes connaissances. A ce titre je me considère comme un « passeur de témoin ».

Depuis 2016, je m’emploie à l’écriture d’ouvrages pour faire vivre la mémoire du matériel et des Hommes. Trois livres ont ainsi vu le jour sous ma plume : le premier retraçant l’histoire de Louis PERROT, le second traitant des leurres français, et le dernier paru en octobre 2020, consacré à la production des leurres LK. Tirés à compte d’auteur, ces publications sont uniquement disponibles sur demande.