Pezon et Michel

Page

116 produits

  1. Canne Ritz Super Parabolic PPP Master Type Lambiotte NEUVE
  2. Moulinet Luxor Supreme 2A
    Moulinet Luxor Supreme 2A
    110,00 €
    Très bon état
  3. Ancienne ligne Robuste de Pezon et Michel
  4. Moulinet Reveralu Pezon et Michel
    Moulinet Reveralu Pezon et Michel
    30,00 €
    Très bon état
  5. Anciennes bobines de pêche
    Anciennes bobines de pêche
    20,00 €
    Bon état
  6. Anciennes bobines halieutiques
  7. Huile pour mouches Pezon et Michel
    Huile pour mouches Pezon et Michel
    20,00 €
    Très bon état
  8. Bas de ligne Pezon et Michel
    Bas de ligne Pezon et Michel
    10,00 €
    Très bon état
  9. Bas de ligne Parabolic sans nœud
    Bas de ligne Parabolic sans nœud
    10,00 €
    Très bon état
  10. Présentoir pour lignes Pezon et Michel
  11. Ancien présentoir à lignes Pezon et Michel
  12. Rare boîte cartonnée pour bobines Luxor
Page

116 produits

L'emblématique manufacture d’Amboise a été fondée en 1860 par Gustave Pezon. Ses héritiers en ont fait une fabrique incontournable pour les pêcheurs jusqu'à devenir, dans les années 1940-1950, le numéro un mondial de la canne en bambou refendu. Elle comptait alors des ambassadeurs aussi prestigieux que Charles Ritz et Ernest Hemingway. Se contentant à ses débuts de la simple distribution de matériel de pêche, ce n’est qu’en 1929 qu’elle décide de se développer en fabriquant ses propres cannes. Elle rachète alors deux entreprises bourguignonnes, Garreau à Dijon et Robillard à Mâcon, spécialisées dans la fabrique de cannes et maîtrisant parfaitement la technique du bambou refendu. Les premières cannes Pezon et Michel naissent en 1938 sous le nom de “Parabolic”. Elles sont établies sous différentes tailles et en deux actions, Normale ou Compétition. De la sélection des bambous et des composants découlent ensuite une distinction de trois niveaux de qualité. La série Suprême, la plus chère et la meilleure se distingue par des ligatures vertes à parements verts et d’un porte moulinet à vis noir. La Spéciale, la plus vendue de toutes, comporte des ligatures rouges à parement double rouge et un porte moulinet. Et enfin la série Prima, fabriquée à partir de bambou plus ordinaire, ligaturée de rouge, sans parement, représente les modèles d’entrée de gamme. En 1952, une nouvelle série de cannes voit le jour, la Super Parabolic PPP, issue des recherches du trio Ritz, Plantet et Creusevot. Vient ensuite la “Parabolic Royale” en 1975, transition entre les PPP et les séries classiques, ligaturée marron et parement jaune.