Voyage de pêche au Montana

Montana, pêcheurs et rivières de légendes

Partir pêcher dans le Montana est le rêve américain de tout pêcheur à la mouche. Un voyage d’une vie, à la découverte de rivières légendaires comme la Gallatin, la Madison ou la Yellowstone. Ici, la pratique de la pêche à la mouche est une institution, un mode de vie.  En voiture ou en camping-car, en famille ou entre amis, vous sillonnez des paysages grandioses avec le légendaire parc national de Yellowstone, et pêchez sur des rivières mythiques en quête de magnifiques spécimens de truites fario, arc-en-ciel ou bien encore de l’endémique cutthroat.

Votre prochain voyage ?

L'expérience

“A la fin, toutes choses viennent se fondre en une seule, et au milieu coule une rivière”

Tout pêcheur à la mouche garde en mémoire ce film culte de Robert Redford, adapté du roman de MacLean, et en particulier la scène légendaire où Brad Pitt pêche une imposante truite après un combat dantesque, sous les yeux admiratifs de son père Norman. "À ce moment-là, je savais clairement que j'étais témoin de la perfection". Tourné au cœur du montana, “Et au milieu coule une rivière” a propulsé cet Etat du grand ouest américain en tête d’affiche des destinations pêche pour les moucheurs du monde entier.

Avec à son nord le parc national de Glacier et au sud celui de Livingstone, le Montana recense des rivières mythiques telles que la Gallatin, la Madison ou la Yellowstone. On y trouve des fly shop à tous les coins de rues, et le secteur situé entre les villes de West Yellowstone et de Bozeman est considéré par beaucoup comme l’épicentre mondial de la pêche à la mouche.

En camping-car ou en voiture, partez pour un road trip unique. L’itinéraire est modulable à souhait, des vols à la location de votre véhicule, en passant par la réservation des permis de pêche et des hébergements, toute la logistique est gérée en amont par nos équipes. Une fois sur place, laissez-vous guider par notre application où, en partenariat avec la F.W.P du Montana (Fish, Wildlife & Parks), sont géolocalisés les meilleurs spots de pêche et fly shops de votre voyage de pêche au Montana.

Itinéraire à faire

 

Étape 1 : Vol pour Salt Lake City, welcome in the USA

Départ en milieu de matinée sur un vol direct à destination de l’ouest américain et la ville de Salt Lake City. Arrivée en milieu de journée, première découverte de la capitale de l'Utah et installation à votre hôtel.

 

Étape 2 : Wyoming, Parc national de Yellowstone

Réveil matinal et rendez-vous au bureau du loueur pour la prise en charge de votre véhicule de location, berline classique, 4x4 ou camping-car aménagé.  Départ ensuite pour une grande traversée de l'État du Wyoming en direction de l’entrée sud du parc national de Yellowstone, située à 540 kms plus au nord. En cours de route, passage par Jackson Hole et le Grand Teton National Park, avant votre arrivée en fin de journée.

 

Étapes 3 et 4 : Yellowstone, bisons et truites de Lamar et Firehole River

Ce matin, rendez-vous dans l’un des fly shops de la région géolocalisé dans votre application, pour l’obtention de votre permis de pêche spécifique au Yellowstone. Une fois le sésame entre vos mains, départ pour deux premières journées de pêche dans la partie nord du parc national, avec pour objectif  Lamar River et Firehole River. La première est l’un des plus beaux spots de pêche du Yellowstone, surtout de fin juin et à fin juillet, lorsque son niveau est au plus bas, dans le secteur de Soda Butte Creek. De son côté, Firehole River attire les pêcheurs à la mouche particulièrement de septembre à octobre. Ces deux journées seront également l’occasion de découvrir les trésors de Yellowstone, le plus ancien des parcs nationaux américains, avec au programme observation des loups, bisons et autres grizzlys, la découverte du Grand Canyon, de Crescent Hill, du lac de Yellowston ou des nombreux geysers, Norris, Upper ou Old Faithfull. Pour ces deux nuits, on vous donne rendez-vous au niveau de l'entrée nord du parc, dans le secteur de Gardiner.

 

Étape 6 : Livingston, au fil de la Yellowstone River

Après avoir récupéré votre permis de pêche pour l’état du Montana dans l'un des fly shops de Gardiner, direction le nord et la ville de Livingston située à 90 km. Vous empruntez la route 89, qui longe la Yellowstone River. Cette dernière est facilement accessible pour la pratique de la pêche, avec ses 17 “fishing access site” géolocalisés dans votre application et répartis tout au long du parcours. De quoi occuper votre journée, avec au programme : fario, arc en ciel, cutthroat… Un véritable paradis pour les moucheurs. En fin de journée, installation dans le secteur de Livingston pour la nuit.

 

Étapes 7 et 8 : Bozeman, Gallatin River - Big Sky - Three Work

Route pour Bozeman, la reine des rocheuses, située à une quarantaine de kilomètres plus à l’est, la ville ou ses environs seront votre camp de base pour les deux prochaines journées. Considérée par beaucoup comme la capitale mondiale de la pêche à la mouche, sa localisation centrale permet d'explorer facilement les nombreuses rivières du secteur. Parmi les incontournables, il est impossible de se rendre au Montana sans pêcher sur la Gallatin River, située à une dizaine de kilomètres à l’ouest de la ville. Remontez sa vallée jusqu’à Big Sky, au gré des nombreux spots de pêche géolocalisés sur votre application. Autre secteur mythique à ne pas manquer, sur Three Work, le Missouri Headwaters Stats Park. C’est ici que le Missouri prend sa source au confluent des rivières Gallatin, Jefferson et Madison. Sur place, vous aurez l’embarras du choix avec pas moins d’une dizaine de spots accessibles.

 

Étapes 9 et 10 : West Yellowstone, la mythique Madison River

Reprise du road trip afin de rejoindre la ville de West Yellowstone pour vos deux prochaines nuits. Empruntez la route 84 qui sillonne la vallée de la Madison River jusqu’à la ville de West Yellowstone, située au niveau de l’entrée ouest du parc national de Yellowstone, aux portes du Wyoming. Au programme donc, deux journées complètes de pêche dans un cadre grandiose sur l’incontournable Madison River et ses deux grands lacs de barrage, Hebgen lake et Earthquake lake. Avec la Yellowstone, la Madison River est l’une des rivières les plus connues du Montana pour la pêche à la mouche. Prenant sa source dans le parc de Yellowstone, elle rejoint ensuite le barrage d’Heggen, bon spot pour la pêche en eaux calmes, avant de se jeter dans Quake lake. La Madison River s'étend ensuite tout au long de la Madison Valley, secteur plus connu sous le nom de 50-mile riffle. Cette partie de la rivière, large et peu profonde, est considérée par beaucoup de moucheurs comme le meilleur spot du pays pour la pêche à la truite.

 

Étapes  11 et 12  : Henry’s Fork of the Snake River

Le Montana n’a pas le monopole des rivières mythiques de l’ouest américain. Pour les dernières étapes de votre voyage, vous prenez la route en direction de l'État de l’Idaho pour un autre spot légendaire, la Henry’s Fork. La rivière est située à une cinquantaine de kilomètres au sud de West Yellowstone, avec des premiers spots accessibles au niveau de Island Park et Harriman State Park. On distingue trois grandes zones de pêche sur le Henry’s Fork, un premier situé au niveau de Island Park réservoir, un second entre le canyon et Last Chance et enfin un dernier au niveau du Ranch. Parmi les incontournables, mention particulière à Millionaire's Pool avec son panorama grandiose.

 

Étape 13  : Retour sur Salt Lake City

Dernière étape du séjour, avec un réveil matinal pour un dernier lancer sur la Henry's Fork avant de reprendre la route et d’avaler les 450 km qui vous séparent de Salt Lake City. A votre arrivée, restitution de votre véhicule chez le loueur, et dernière soirée dans la capitale de l’Utah.

 

Étape 14 et 15  : Vol retour, fin du voyage

Départ en milieu de journée de l’aéroport de Salt Lake City sur votre vol international retour. Nuit à bord et arrivée le lendemain matin.

Je dors où ?

En camping-car ou van aménagé

Rien de tel que l’autonomie d’un camping-car ou d’un campervan pour explorer les plus beaux coins de pêche de l’ouest américain. Un séjour de pêche en véhicule aménagé, c’est la garantie d’une liberté totale pour sillonner les territoires sauvages du Montana et du Wyoming et explorer un maximum de rivières. Le matin, vous vous réveillez au plus près des spots, même des plus isolés, le midi le véhicule vous servira de base arrière pour le casse-croûte et le soir venu, vous bénéficiez de tout le confort de nos véhicules, pour passer une soirée au chaud, avec tout le nécessaire pour préparer un bon gueuleton. Il ne vous reste plus qu’à profiter de vos soirées sous le ciel étoilé du Montana. Niveau couchage, nos camping-cars peuvent accueillir jusqu’à quatre pêcheurs pour vivre une expérience unique de pêche en famille ou entre amis.

 

Les campgrounds KOA

La célèbre chaîne canadienne spécialisée dans l'hôtellerie de plein air est très bien implantée dans l'ouest américain et particulièrement au Montana, avec pas moins d’une douzaine d’adresses sur votre parcours. Sur place, plusieurs possibilités de logement, du simple emplacement pour planter sa tente au campsite aménagé pour garer son camping-car jusqu’à la cabane en bois confortable avec électricité. Niveau infrastructure, piscine, restaurant, douche, toilettes et boutique pour les achats de première nécessité composent les parties communes.

 

Campings des parcs d'État (State Parks)

La qualité des emplacements, des équipements et l’environnement des campings d’Etat (State Park) équivaut à ceux situés dans les parcs nationaux, mais avec des tarifs bien plus accessibles. Sanitaires et douches complètent les équipements des parties communes. Réservation indispensable quelques mois à l’avance pour espérer obtenir de la disponibilité sur un emplacement.

 

Campings des parcs nationaux

Dormir dans les campings des parcs nationaux de l’ouest américain, c’est la garantie de camper dans un site d'exception. Avec leurs emplacements privilégiés, ces campings sont particulièrement recherchés en haute saison. Il est donc indispensable de booker son emplacement dès l’ouverture des réservations, 6 mois à l’avance. Malgré des infrastructures souvent rudimentaires, on trouve dans les parties communes toilettes, douches, bornes d’électricité, emplacements pour les feux de camp et supérette pour effectuer ses achats de première nécessité. 

Comment ça marche ?

Technique de pêche & espèces

Spots de pêche

On distingue deux types de rivières dans le Montana : les Tailwaters et les Freestones. Les premières coulent directement derrière les grands barrages, et gardent une température plus ou moins constante toute de l'année, comme la Missouri, la Beaverhead ou la Big Horn. Elles abritent les plus gros spécimens de truites. De leur côté, les Freestones prennent leur source directement des rocheuses. Plus sauvages et surtout sans barrage, elles sont les trésors du Montana. On y pêche dans un environnement de rêve, au cœur des grands espaces, comme sur le Big Hole, la Rock Creek ou la mythique Yellowstone.

Gallatin River

Spot mythique, véritable mecque pour les pêcheurs à la mouche du monde entier, la Gallatin River gagne ses lettres de noblesse suite à l’adaptation au cinéma par Robert Redford du roman de Norman MacLean, Et au milieu coule une rivière. D’une longueur proche des 200 km, la rivière Gallatin est l’un des principaux affluents du Missouri. Elle prend sa source au nord-ouest du parc national de Yellowstone, et s’écoule à travers les États du Wyoming et du Montana. La rivière doit son nom à l’explorateur Meriwether Lewis, qui la nomma ainsi en l’honneur d’Albert Gallatin, secrétaire du trésor américain au tout début du 19ème siècle. On y pêche la truite brune, la truite arc-en-ciel et le corégone.

Yellowstone River

Incontournable lors d’un séjour de pêche au Montana, la Yellowstone River prend sa source à l’ouest des Etats-Unis dans les montagnes rocheuses du Absaroka au cœur du Wyoming. Avec ses 1080 kilomètres de long, cet affluent du Missouri est l’une des rivières les plus longues du pays. La Yellowstone traverse notamment la ville de Livingston au Montana, le Grand Canyon et le parc national de Yellowstone. Mondialement connue pour ses paysages, la Yellowstone River attire surtout de nombreux pêcheurs à la mouche, en quête de l’endémique cutthroat, de la truite fario ou arc-en-ciel ainsi que de l’omble fontaine.

Madison River

Affluant du Missouri, la rivière Madison traverse les États du Wyoming et du Montana sur près de 300 km. Elle prend sa source dans le parc national de Yellowstone et rejoint la Jefferson River et la Gallatin River au niveau de Three Forks. Découverte en 1805 par l’explorateur Meriwether Lewis, elle porte le nom du célèbre homme d'État américain James Madison. La rivière se distingue en quatre grands tronçons : un premier situé à l’intérieur du parc national de Yellowstone, un second au niveau du lac de Quake, un troisième dans le secteur du lac Ennis (Upper Madison) et enfin un quatrième sur la zone de Three Forkes (Lower Madison). Considérée comme l’une des rivières les plus poissonneuses du Montana, on y pêche la truite brune, la truite arc-en-ciel et la corégone.

Henry's Fork River

Henry's Fork est située dans l'État de l’Idaho, à quelques kilomètres à l’ouest du parc national de Yellowstone. La zone regorge de coins de pêche célèbres à découvrir, avec Millionaire's Pool pour son panorama digne d’une carte postale, Last Chance pour la beauté de ses paysages et la pêche en sèche mais aussi Box Canyon, un secteur très rapide pour la pêche en Nymphe

Les autres rivières de légende

Mais la pêche au Montana ne se limite pas à ces quatre rivières d’exception. Parmi les autres spots à ne pas manquer, n’oublions pas Bighorn River et Boulder River, qui sont deux affluents de la Yellowstone, la Blackfoot si chère à Norman Maclean, la Rock Creek au sud de Missoula, la Big Hole à l’ouest de Three Forks, sans oublier la Lough Creek, où la rivière aux eaux cristallines serpente trois grandes prairies et regorge de truite Cutthroats, un véritable coin de paradis pour la pêche à la nymphe à vue.

Technique de pêche

Évidemment au Montana, la pêche à la mouche est reine, même si les amateurs pourront aussi s’adonner à la pêche au leurre.

La pratique de la pêche est encadrée par le Montana Fish, Wildlife & Parks qui divise l'État en trois grands secteurs : le Western District, le Central District et l’Eastern District. Chacun d’entre eux dispose de ses propres règles, avec un nombre limité de prises quotidienne qui peut différer selon les rivières et les lacs. Pour ce voyage, qui ne se limite pas à la pêche dans le Montana, mais également dans le Wyoming sur Yellowstone et dans l’Idaho sur Henry’s Fork, il faut prévoir un budget de 130 dollars par pêcheur pour tout le voyage.

Les permis sont à prendre sur place, dans l’un des nombreux fly shops géolocalisés dans votre application et présents tout au long du parcours.

Les espèces

Outre la beauté des paysages et le côté mythique de la destination, l'un des grands attraits d'un voyage de pêche au Montana réside dans la diversité des salmonidés qui peuple ses rivières.

Brown Trout & Rainbow Trout

La truite fario, très présente dans toutes les rivières du Montana, se distingue par sa robe allant du jaune orangé au brun foncé, avec des caractéristiques identiques aux spécimens que l’on pêche dans nos rivières françaises. De son côté, la Rainbow Trout (ou truite américaine), non endémique à l'ouest américain, est réputée pour sa combativité. On la pêche aussi bien en sèche qu'en nymphe.

La Cutthroat Trout

Espèce endémique de l'ouest américain, la truite Cutthroat fait rêver de nombreux pêcheurs. On retrouve dans les rivières du Montana, aussi bien la Westlope Cutthroat avec sa robe gris argenté que la Yellowstone Cutthroat à la robe brun foncé. La Cutthroat a la particularité d’avoir une marque rouge/orangée au niveau de la gorge. Espèce particulièrement protégée au Montana et dans le Yellowstone, il est obligatoire de remettre à l’eau ses prises.

Le White Fish

Autre espèce endémique des rocheuses, le White Fish, que l’on retrouve généralement en banc sur le fond des rivières. Poisson combatif à la taille conséquente, on le pêche généralement à la nymphe. Pour sûr, il ravira les pêcheurs.

Autres espèces

Les plus chanceux rencontreront également des Bull Trout avec des spécimens records  pouvant atteindre le mètre,  la Brook Trout  (notre omble de fontaine), la Cutbow (une sorte d’hybride entre la Cuttroath et l'arc en ciel) et même sur certains spots, l'Artic Grayling, l’équivalent de notre omble commun.

En autonomie

  • Le voyage est créé selon votre profil. La pêche et vos déplacements se pratiquent en autonomie vous garantissant une totale liberté.
  • Vous n'avez rien à faire, la logistique est gérée en amont, vols, hébergements, véhicule et permis de pêche sont inclus dans votre voyage.
  • Vous ne perdrez pas de temps grâce à notre application, spots de pêche, itinéraire et points d'intérêts sont accessibles grâce à notre interface de navigation.

Quand partir ?

Pour un voyage de pêche au Montana, il est conseillé de partir entre fin avril et octobre.

Faites créer votre voyage

Budget estimé
2500 à 3 500 €
Durée suggérée
15 à 19 jours
Saison
mai à octobre