Namibie, pêche au gros sur la Skeleton Coast

Voyage de pêche en Namibie

Par 20° de latitude Sud, sur une côte sauvage d’Afrique australe, se trouve un lieu d’exception pour les passionnés de surfcasting. Ce spot, c’est la Skeleton Coast, sur le littoral nord-ouest de la Namibie. Cordon dunaire infini, ressac océanique puissant, poissons mythiques et redoutables… Ici, vous pêchez en bravant les éléments, comme les premiers navigateurs qui, avant vous, posaient le pied à terre il y a plus de 500 ans. Avec ou sans guide, à bord de votre 4x4, inspectez les flots pour trouver le meilleur poste sur le rivage, et déployez vos cannes face aux déferlantes…

Votre prochain voyage ?

L'expérience

Immense territoire minéral, la Namibie est l’une de ces contrées sauvages et confidentielles qui cultive le mystère. Dunes géantes du Namib, faune remarquable d’Etosha, et spectaculaire canyon de la Fish River séduisent les amoureux de grands espaces, sur la piste de l’explorateur Charles John Anderssonn, et du botaniste Friedrich Welwitsch. 

Mais tout pêcheur en quête d’extrême et d’absolu orientera sa boussole vers la côte venteuse de l’Atlantique. Cartographiée par Diego Cão et Bartolomeu Dias, navigateurs star du XVème siècle, la Skeleton Coast offre des opportunités exceptionnelles de surfcasting. C’est sur ces plages infinies que se déchaînent les eaux froides du fameux courant de Benguela, riche en plancton, et parmi les plus poissonneuses du monde. Prêts à vous mesurer aux flots de ces rivages inhospitaliers ? 

Ce roadtrip vous emmène en 4x4 sur la piste de sel reliant Swakopmund à Henties Bay et Miles 108, au gré des guesthouses, villages de pêcheurs, et spots de pêche sportive les plus renommés de Namibie. Vos adversaires ? Galjoen, westcoast steenbras, silver kob, ainsi que de beaux spécimens de requins, pouvant atteindre les 150 kg…

Itinéraire à faire

Etape 1 : Vol pour la Namibie

Départ sur un vol international à destination de la Namibie, via l’Afrique du Sud. Nuit à bord.


Etape 2 : Côte Atlantique namibienne

Arrivée en milieu de journée à l’aéroport international de Walvis Bay, accueil et transfert chez le loueur pour la prise en charge de votre 4x4 équipé camping. Briefing et chargement avant de faire route vers Swakopmund, située 40km plus au nord sur la côte Atlantique namibienne. Ancien port de déchargement installé par les colons allemands au XIXème siècle, la cité a conservé son charme d’antan et une belle architecture coloniale. Installation à votre hébergement. Après-midi consacrée à la découverte du bord de mer, et la fameuse jetée où tout un chacun vient installer sa canne. 


Etape 3 : Pêche à pied autour de Swakopmund

Vous partez sur une journée entière et accompagnée pour une bonne mise en jambe ! Votre guide sera aussi votre coach. Une journée type commence vers 08h00 et se termine autour de 16h00. Equipement de pêche, appâts, permis, et pique-nique sont prévus. La réglementation locale, la quête de spots favorables, et les techniques de surfcasting vous seront expliquées. Vous êtes transporté en 4x4 pour rejoindre les meilleurs spots, que ce soit les plus accessibles ou les plus reculés.


Etape 4 : Pêche en mer au large de Swakopmund

Une journée en mer est toujours proposée par nos services. Rendez-vous à 07h30 sur la plage centrale de Swakopmund, « the Mole », pour un départ en hors-bord. Durant la sortie, on cabote le long de la côte, en s’éloignant de 100m à 1km au large, sur les zones les plus poissonneuses. Là encore, le matériel de pêche, les appâts, permis, et pique-nique sont prévus. Vers 15h, on lève les cannes pour retrouver la terre ferme, fier des belles prises de la journée.


Etape 5 : Piste pour Henties Bay

Après ces deux journées introductives à Swakopmund, en route pour un autre lieu emblématique du surfcasting en Namibie, Henties Bay, 75km plus au nord. Vous rejoindrez cette étape à bord de votre 4x4, via la piste de sel C34, souvent glissante... En chemin, on jette un coup d’œil à l'épave du Zeila, qui fit naufrage en 2008 devant la plage sauvage de Die Walle. C’est d’ailleurs un coin bien fréquenté par les pêcheurs locaux. Installation à Henties Bay.


Etapes 6 à 8 : Surfcasting à Henties Bay

Dans les années 1920, Hentie van der Merwe, militaire sud-africain en poste en Namibie, découvre cette baie à l’embouchure de la rivière Omaruru. Les plages infinies et l’abondance du poisson enthousiasment les esprits, et l’endroit devient rapidement un nouveau lieu de villégiature et de détente. De nos jours, le village est toujours un spot de pêche prisé, que Kostos vous propose de découvrir sur plusieurs journées de pêche accompagnée et coachée. Ici, pas de quais d’amarrage ou d’installation portuaire, la pêche se fait depuis le rivage, que l’on parcourt en 4x4, parfois sur plusieurs dizaines de kilomètres d’un site à un autre. Vous pêcherez en compagnie de l’un des meilleurs spécialistes du surfcasting de Henties Bay. Tout est organisé : équipement, leurres, permis, panier repas, en plus du transport en véhicule tout-terrain. Il faudra avoir le goût du challenge pour affronter les éléments ! Se mesurer au requin cuivre sera le défi ultime de votre séjour à Henties Bay.


Etape 9 : Retour à Walvis Bay

Retour sur Walvis Bay en longeant la route côtière, restitution de votre 4x4 et transfert à l’aéroport pour votre vol international retour, via l’Afrique du Sud.


Etape 10 : Fin du voyage

Arrivée dans la journée en France.

Je dors où ?

A Swakopmund

Dans la cité de Swakopmund, plusieurs possibilités se présentent à vous. Une maison d’hôte ? Au cœur de la cité, la Namib Guesthouse offre un accueil chaleureux et un service aux petits oignons. Les chambres baignées de soleil ouvrent sur un petit jardin et les copieux petits-déjeuners sont délicieux. On apprécie la démarche écologique des propriétaires. Entre terre et mer, The Stilz est l’une des adresses décontractées de la ville, avec ses jolis chalets sur pilotis équipés de terrasses aux vues époustouflantes sur l’Atlantique et les dunes du Namib. Un esprit lodge qui vous plongera dans l’ambiance namibienne. Autre style au Strand Hotel, idéalement situé sur le front de mer historique de Swakopmund, l’un des meilleurs emplacements. Chambres et suites confortables accueillent les pêcheurs dans un standing impeccable, que complètent restaurants, lounge et spa.

 

A Henties Bay

Adresse incontournable, la Fisherman’s guesthouse est une adresse très prisée des locaux, l'endroit idéal pour s'imprégner de la culture namibienne. Tenue par l’un des guides de pêche les plus connus du pays, elle accueille dans un esprit convivial et bon enfant des pêcheurs du monde entier. Fisherman’s guesthouse dispose d'une dizaine de chambres, bien aménagées, et offre un excellent gîte où le couvert sur place fait la part belle au poisson.

 

A Torra Bay & Terrace Bay

Le Torra Bay campsite est l’unique hébergement du spot du même nom. Extrêmement convoité par les pêcheurs namibiens et sud-africains durant les mois d’ouverture (décembre / janvier), une réservation anticipée très en amont est indispensable. Sur place, le strict minimum : un bloc sanitaire, une épicerie et une station d’essence. Vous dormez dans l’intimité de votre tente, sur le toit de votre 4x4. Un conseil, prévoir un ravitaillement complet avant l’arrivée. Le Terrace Bay Resort est un petit lodge confortable d’une vingtaine de chambres. Un restaurant, un bar, une épicerie, et un accueil avec le sourire sur ce littoral au bout du monde. Le dîner est inclus, ainsi que le vent, le brouillard et les superbes moments de pêche !



Comment ça marche ?

Technique de pêche & espèces

Spots de pêche

Skeleton coast

Depuis 2011, le Ministère de l’Environnement et du Tourisme œuvre pour la préservation de la faune et des écosystèmes présents le long du littoral (zones à lichens, marais salants, lieux de reproduction de la Sterne des baleiniers…). Plusieurs pistes ont donc été balisées sur 200 km entre Swakopmund, Henties Bay et jusqu’à l’Ugab Gate, pour permettre aux 4x4 d’accéder aux très nombreux spots de pêche. Tous portent un nom, en général le numéro d’un Mile (Mile 14, Mile 30, Mile 68…), mais encore le patronyme d’une personnalité (Popeye, Sarah se gat…), ou bien un repère géographique tel qu’un rocher (Rondeklip) ou une épave (Zeila, Winston). D’ailleurs, on reste rarement sur le même lieu. Changer de poste fait partie de l’aventure, que ce soit suivant la nature du courant, l’absence de touche ou encore la présence d’algues faisant dévier les lignes…

Technique de pêche

Surfcasting

Le surfcasting ou rockcasting est une technique de pêche en mer qui se pratique directement depuis le rivage. La Côte des Squelettes offre des kilomètres de littoral sauvage, alternant plages sableuses et zones rocheuses propices à ce type de pêche. Vous arrivez avec votre propre équipement ou bien vous le louez sur place auprès des spécialistes du secteur, à Swakopmund ou Henties Bay. Pour protéger ses ressources marines, la Namibie régit strictement la pêche récréative et sportive. Un permis de pêche est obligatoire, et la réglementation en place doit être sérieusement respectée. L’accompagnement de Kostos et des guides locaux éventuels sera un atout à la réussite de votre aventure.

Côté matériel, un support de canne est indispensable, tel qu’un trépied ou un pique. Prévoyez des cannes puissantes et hautes (entre 4m et 5m) pour être capables de résister aux plus belles prises, et des moulinets résistants avec une contenance importante face au ressac, aux courants et aux rafales de vent. Enfin, pour se mesurer au requin, on pense à s’équiper d’un baudrier, indispensable face à cet adversaire toujours coriace.

Conseil du spécialiste, on contrôle toujours les coefficients de marée et la densité du «cassimbo», fameux brouillard namibien avant d'organiser ses sorties.

Les espèces

Galjoen

Egalement connu sous le nom de brème noire, le Galjoen (Dichistieus capensis) peuple principalement les eaux côtières peu profondes de l’Afrique australe, de l’Angola jusqu’à l’Afrique du Sud, dont c’est d’ailleurs le poisson national. Son nom est tiré du mot néerlandais « Galleon » signifiant « galion », pour les fameux navires utilisés durant les guerres navales entre Hollandais et Royaume d’Angleterre au XVIème siècle. Ce poisson au corps ovale et plat, présente des nageoires dorsale et inférieure symétriques. Sa taille varie de 30 cm à 60 mais certains spécimens peuvent atteindre jusqu’à 80 cm pour 8kg. Puissant nageur, il est très actif dans les eaux agitées, à marée haute. Côté appâts, on visera les petits crustacés tels que moule ou patelles, vivant dans les rochers, garde-manger naturel du Galjoen. La réglementation interdit tout prélèvement inférieur à 30 cm, et limite le nombre à 10 poissons par pêcheur. 

 

West coast Steenbras

De la famille des dorades, le Westcoast Steenbras (Lithognathus aureti) est un poisson endémique de l’Atlantique sud, du Rio Longa en Angola jusqu’à Cape Town. Sa population, menacée à cause de la surpêche, est principalement présente dans les eaux namibiennes, peu profondes et turbulentes. Son nom signifie « mâchoires de pierre » ! Corps élancé, aux écailles gris-argent, il porte une nageoire dorsale épineuse marquée, et 7 à 9 lignes transversales sombres sur le flanc. Le Westcoast Steenbras peut atteindre près d'un mètre pour presque 20kg. Mais la taille moyenne est d'environ 40 cm. On appâtera ses lignes avec des petits crabes ou des moules de sable. La taille minimale imposée par la réglementation est de 40 cm ; le quota journalier par pêcheur est limité à 10 prises (mais pas plus de 6 individus de plus de 65 cm). En 2011, il était l’effigie d’un timbre namibien !

 

Kabeljauw Ou Silver Kob

Très présent dans les flots de Henties Bay, le Kabeljou (Argyrosomus holoepidotus) est également connu sous le nom de Silver Kob ou maigre africain. Le long des côtes namibiennes, les eaux brassant les récifs et fonds sableux des estuaires de faible profondeur, forment son habitat naturel. Poisson aux écailles lisses, ses nageoires sombres contrastent avec son corps argenté et sa tête rose nacré. Les plus gros individus peuvent attendre les 2m de long pour 70kg. Comme il se nourrit principalement la nuit, de crevettes, calmars ou petites seiches, il faut se lever tôt pour bien appâter ses lignes et s’assurer de belles touches ! Là encore, le total maximum autorisé ne doit pas dépasser les 10 Kabeljous (longs de 40cm minimum) par pêcheur, avec une restriction à 6 pour les prises mesurant plus de 70 cm. Grillé ou en fish & chips, on adore !

 

Requins

La Namibie est l'un des rares pays au monde à avoir mis en place un plan d'action pour la conservation des espèces de requins. La pêche est basée sur le concept du “catch-and-release”. Plusieurs espèces de squales vivent le long du littoral namibien. Le Coppershark (Carcharhinus brachyurus) est l’un des requins côtiers les plus communs. Reconnaissable à l’éclat cuivré de sa peau, sur le haut et les flancs, certains individus affichent près de 200kg pour 3m de long. Plus petit, le Spotted Gully Shark ou « spotty » (Triakis megalopterus) est endémique de cette zone d’Afrique australe. Pouvant atteindre 50kg et d’une longueur n’excédant pas les 1,70m, il est moins combatif et plus facile à capturer. Il est facilement identifiable à ses tâches noires. Pieds ancrés dans le sable, fil d’acier gainé, tresses de 800m de long… préparez-vous à des combats longs et musclés ! Un défi plein d’adrénaline pour tout pêcheur passionné de surfcasting. 

 

Autres petites espèces : Blacktail et White Sea Catfish

Depuis la plage ou les rochers, diverses petites espèces mordent facilement à l’hameçon. On est sur des spécimens de 50cm de long pour 3 à 4kg. Le Blacktail ou « Dassie » est localement très apprécié, on le reconnaît à sa couleur claire et sa tache noire bien marquée avant la queue. Autre espèce prisée, le White Sea Catfish, qui contrairement à son nom, est de teinte brun foncé. Soyez vigilent au moment de dégorger la bête, ses épines sont très venimeuses !

En autonomie

  • Le voyage est créé selon votre profil. La pêche et vos déplacements se pratiquent en autonomie vous garantissant une totale liberté.
  • Vous n'avez rien à faire, la logistique est gérée en amont, vols, hébergements, véhicule et permis de pêche sont inclus dans votre voyage.
  • Vous ne perdrez pas de temps grâce à notre application, spots de pêche, itinéraire et points d'intérêts sont accessibles grâce à notre interface de navigation.

Quand partir ?

La Namibie offre de belles opportunités de pêche tout au long de l’année. Mais pour s’assurer de conditions propices, et par extension des meilleures prises, on préfèrera la saison chaude, d’octobre à avril. Kabeljauw, Westcoast Steenbras, Blacktail et belles espèces de requins seront présents en nombre. Et entre deux lancers, et tout en guettant de potentiels ailerons dans le ressac, vous aurez peut-être la chance d’observer dauphins et baleines en migration. 

Faites créer votre voyage

Budget estimé
3 500 à 4 500 €
Durée suggérée
10 à 12 jours
Saison
octobre à avril