Bourriche de pêche, seau à vif

Page

26 produits

  1. Ancien panier de pêche en bois
  2. Ancien vivier de pêche
    Ancien vivier de pêche
    40,00 €
    Très bon état
  3. Enorme bourriche en lin tanné
    Enorme bourriche en lin tanné
    65,00 €
    Très bon état
  4. Bourriche ancienne à poissons
    Bourriche ancienne à poissons
    35,00 €
    Très bon état
  5. Rare bourriche avec son piquet
  6. Ancienne boîte ronde à inscete
    Ancienne boîte ronde à inscete
    30,00 €
    Très bon état
  7. Ancienne bourriche pour la pêche
    Ancienne bourriche pour la pêche
    35,00 €
    Très bon état
  8. Vintage boîte à appâts
    Vintage boîte à appâts
    25,00 €
    Bon état
  9. Ancien seau à vifs
    Ancien seau à vifs
    25,00 €
    Bon état
  10. Grande goujonnière en zinc
    Grande goujonnière en zinc
    35,00 €
    Bon état
  11. Grand seau à vif vintage
    Grand seau à vif vintage
    35,00 €
    Bon état
  12. Grande goujonnière pour les vifs
    Grande goujonnière pour les vifs
    20,00 €
    Etat satisfaisant
Page

26 produits

Les années passent, les innovations halieutiques ne cessent de faire évoluer nos techniques de pêche. Mais depuis plus d’un siècle, pour transporter ou accueillir ses poissons, le pêcheur utilise encore la fameuse bourriche ou le traditionnel seau à vif. La bourriche, qu’elle soit métallique ou en fil tanné, sert à conserver le poisson vivant. Elle est, depuis plusieurs décennies, le fidèle compagnon du pêcheur au vif ou au coup, qui l’immerge à ses pieds à l’aide d’une cordelette. Sa largeur varie en fonction du poisson pêché ou à conserver. Quant aux seaux à vifs ou à poissons, plus communément appelés goujonnières, ils font leur apparition au milieu du XIXème siècle. Fabriqués généralement en zinc, parfois rehaussés de cuivre et plus rarement en bois, ils permettent aux pêcheurs de transporter leurs poissons vivants, tout en les conservant au frais. On en trouve de toutes les tailles, généralement de forme ovale ou rectangulaire et souvent munis d’une anse en bois. La bourriche et surtout le seau à vifs se chinent facilement sur nos brocantes. Parfois de fabrication artisanale, on leur accorde facilement une seconde vie, à la pêche ou recyclés comme jardinière.